Un trio costeño [4]

4h30 de bus plus tard, on arrive à Cartagène, vers 21H30. Le bus nous laissant pas (je ne sais pourquoi) au terminal de bus de son entreprise à 2 pas de l’Hostal où j’étais resté en février et où j’emmenât les filles, on a donc du prendre le taxi. Enfin un lit ! après 5nuits dans des hamacs. 

Long dodo en perspective, et pendant que les filles allèrent visiter El castillo San Felipe, (cf mon article http://tontondenis.fr/2018/02/07/cartagaime/), j’allais quant à moi, refaire une carte sim au même numéro et bloquer mon téléphone. 

Ensuite, visite du coeur historique, pour plus de photos, cf mes articles Cartajaime, et le suivant, etc. Belle chaleur, on apprit le lendemain par un taxista, que ce jours là il faisait 40 degrés ! 

Retour à l’Hostal, où la proprio nous annonce une mauvaise nouvelle… qu’ils ont pas enlevé nos trois lits de Booking, car j’ai réservé par téléphone pour qu’ils nous fassent un prix,  15 000 pesos la nuit (4,7..€). Ils nous proposent donc d’aller dormir dans leur appartement, car ils ont 2 chambres libre, depuis le départ de leur enfant jadis… Ce que nous fîmes. Elle étant de 7h à 21h à l’hostal, le mari à la pêche, c’est nous pauvre de nous qui gardons l’appartement. A quelques rues de l’hostal et de la mer, au lieu de rester 3 nuits on est resté 5 ! Au même prix, avec vue sur Cartagène car situé au 7ème étage dans un quartier qui en compte 3 au max, orienté Est Ouest, donc avec lever et coucher du soleil chaque jour, piscine dans la résidence… on était finalement pas si  mal !

 

Les filles fatiguées de 15j d’intense voyage, depuis leur arrivée, on profita de ces 6jours à visiter et se reposer, ayant in fine un appart à nous, avec belle vue et confort pour pas cher, on s’est donc bien posé !

interdit de se baigner.. #Rebelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de détails et de photos que je nen puis en proposer moi-même, car ayant été là 1 mois avant… je renvoie au blog de voyage d’Hélène et Mathilde

https://www.myatlas.com/MathildeHelene/a-la-decouverte-des-beautes-d-amerique-latine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *